[ Nouvelle dans les genres... ]
Nouvelles réalistes
Le réalisme est un mouvement littéraire apparu en Europe dans la seconde moitié du XIXe siècle, en réaction contre le romantisme jugé trop sentimental, et dans un contexte d’industrialisation. Il vise à donner juste vision de la réalité, notamment sociale, dans un souci d’objectivité. Ses personnages sont choisis  dans les classes moyenne ou populaire. Ils abordent des sujets quotidiens, le travail salarié, les relations conjugales, ou les affrontements sociaux.
Le réalisme entend être le pendant littéraire des recherches scientifiques qui connaissent grand essor dans les sciences dures.

En France, le roman fut fort prisé par les écrivains réalistes, tels Emile Zola. Toutefois quelques nouvellistes s’y sont frottés avec brio. Maupassant est de ceux-là, notamment au sein du recueil Boule de suif. La nouvelle réaliste permet ainsi de donner un « cliché », comme une photo, d’un sujet donné, à une époque donnée, pour en dégager la vérité, l’essence.
Mettant en scène peu de personnages, mais fortement caractérisés, dans un cadre spatio-temporel délimité, la nouvelle réaliste est souvent centrée sur un fragment de vie ou une anecdote.


Outils techniques pour déceler le réalisme dans un texte :
  • Focalisation externe
  • Sujet social, historique
  • Personnages peu nombreux mais décrits avec précision
  • Mode indicatif, présent ou passé
  • Description minutieuse du décor, temps et espaces
  • Connecteurs logiques nombreux
  • Ponctuation blanche